Partagez | 
 

 [Chanteuse] Lana Del Rey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orphan
Blabla Certifié
avatar
Messages : 82
MessageSujet: [Chanteuse] Lana Del Rey   
Ven 8 Mai - 20:30

LANA DEL REY

                    PRÉSENTATION
Lana Del Rey, de son vrai nom Elizabeth Woolridge Grant, est une auteure, compositrice et interprète américaine. Débutant sa carrière en 2005, ce n’est que 6 ans plus tard, avec la diffusion de sa chanson Video Games sur la toile, qu’elle parviendra à percer dans la musique et rentrer dans les rangs des chanteurs contemporains les plus populaires. Son genre musical oscille entre la soul et l’indie pop.

                    BIOGRAPHIE
Elizabeth (Lizzy) Woolridge Grant est née le 21 juin 1986 à New York et a grandi à Lake Placid. Elle entre à l’université Fordham en philosophie, cependant elle ne parviendra pas au bout de ses études. Lizzy est la fille de Rob Grant ; il est gestionnaire de nom de domaines Internet et par ailleurs très fortuné, celui-ci la soutiendra durant toute sa carrière. C’est dès son enfance qu’Elizabeth commencera à user de ses cordes vocales, en chantant dans les écoles et les églises. Là-bas, elle expérimente les registres aigus et améliore considérablement sa technique vocale. Lizzy raconte que sa grand-mère, étant une excellente chanteuse, lui apprit plus tard à chanter des notes plus graves. Vers ses 18 ans, son oncle lui apprend à jouer de la guitare, c’est l’instrument qui l’aura poussée à écrire ses premières chansons.
Citation :
« J'ai réalisé que je pourrais écrire probablement un million de chansons avec ces six cordes, alors j'ai déménagé à New York et j'ai pris quelques années à écrire ce que je voulais »

-
                   CARRIÈRE
Ayant l’ambition de démarrer une carrière musicale, Elizabeth Grant décide d’abandonner ses études à l’âge de 19 ans et commence à se produire dans divers clubs. C’est dans la banlieue de Williamsburg, dans le hippie de New York, que Lizzy participe à sa première scène libre > sorte de spectacle sur scène, fréquents dans les bars, où tout le monde peut participer. On parle également d’open mic, "micro ouvert à tous".
Citation :
« Mon premier open mic a été choquant pour moi. Je portais un jean et un t-shirt jaune. C’était au Lilo Lounge, plus personne ne jouait à New York. J’ai pris ma guitare acoustique, tout le monde s’est arrêté. C’était put* d’embarrassant, je n’arrivais pas à le croire. C’était un bar rock, je n’appartenais pas à ce milieu. J’ai chanté une ballade, une sorte de Video Games que j’ai écrite avec 3 accords. La salle entière s’est tue. Ils n’ont même pas applaudi, ils sont restés silencieux. J’ai dit merci, j’ai laissé ma veste sur le tabouret du bar et laissé la place. C’était une dynamique intéressante. J’ai pensé que si je pouvais surprendre les gens, alors ça pourrait être suffisant. »

-
Elizabeth Grant va d'abord choisir May Jailer comme nom de scène, et sortir un album acoustique du nom de Sirens. En 2009, elle devient Lizzy Grant et enregistre son album Kill Kill, mais celui-ci ne rencontre pas le succès escompté. Le schéma se répète en 2010 avec son album Lana Del Ray A.K.A Lizzy Grant. Deux ans après, la chanteuse signe sur le label Stranger Records et change à nouveau son nom de scène. Les directeurs artistiques optent pour Lana Del Rey, en remplaçant le a par un e. C’est un mélange entre le prénom de l’actrice Lana Turner et la Chevrolet Delray ; ils cherchaient une connotation au glamour hollywoodien, en parfait accord avec le style d’Elizabeth Grant.

De là, Lana signe un accord avec Interscope Records et Polydor. En 2011, elle sort son premier single Video Games et fait le buzz sur les réseaux sociaux. Prise d'assaut par les médias, la chanteuse reçoit de bonnes critiques et apparaît dans le classement de certains magazines. Le clip de sa chanson, réalisé par Lana elle-même, atteint les 15 millions de vues sur Youtube. Son univers déjà bien marqué, empreint de beaucoup de mélancolie, intrigue et aguiche les esprits. Les singles suivants, Born To Die et Blue Jeans, connaîtront le même engouement.

En janvier 2012, son album Born To Die sort dans les bacs, mais les critiques ne sont pas toujours bonnes. Diverses polémiques voient le jour ; on accuserait Elizabeth Grant de plagiat et de ne pas savoir chanter en live. À partir de là, la chanteuse sera affublée de nombreux pseudonymes péjoratifs. Fatiguée, elle remet en question son avenir dans la musique. Malgré cela, Lana Del Rey continue à promouvoir son album et à gravir les échelons de sa carrière. Fin 2012, elle sort un EP qu'elle nomme Paradise. En 2013, elle participe à la bande originale du film Gatsby le Magnifique. Elle présente également son court-métrage Tropico, ayant pour thème la rédemption.

En 2014, Lana Del Rey reprend la chanson et sort le single Once Upon A Dream, qui sera utilisé pour la bande originale du film Maléfique. Elle annonce son retour en studio avec Dan Auerbach pour l’enregistrement de son album Ultraviolence. Celui-ci sort le 16 juin 2014, et connaît un franc succès avec 880 000 exemplaires vendus dès sa première semaine de commercialisation.

                    STYLE ET INFLUENCES
L’univers musical de Lana Del Rey est un mélange entre la soul, l’indie pop, le rock et le hip-hop. La musique de Lana est qualifiée de « sadcore » au vu de la mélancolie forte présente dans ses morceaux, on remarque également son style vintage au premier coup d’oeil. On définit sa musique comme hypnotisante et émotive, Lana joue beaucoup sur les sonorités et les passages des notes graves aux plus aigües. Certains journalistes aiment parfois la comparer aux héroïnes des films de David Lynch, dont elle se dit fan. Ses principales influences sont Nirvana, Elvis Presley, Britney Spears, Antony and the Johnsons, Frank Sinatra, Bob Dylan, Lou Reed, Jeff Buckley, Nina Simone, Eminem, Bruce Springsteen, Amy Winehouse, Janis Joplin, 50 Cent, Lee Hazelwood, Lesley Gore, Portishead, Julee Cruise, MC Lyte, The Black Heart Procession, Jimi Hendrix, Eagles, The Black Keys, Nancy Sinatra et certaines personnalités cinématographiques comme James Dean ou Marilyn Monroe, ou encore des poètes comme Allen Ginsberg et Walt Whitman ainsi que certains lieux comme le Chateau Marmont, Coney Island, les motels et les lieux tropicaux. Les sujets des chansons de Lana tournent beaucoup autour de l’amour, de la vie et de la douleur qui peut en résulter.
Citation :
« Il y a quelque chose de beau à propos de la lutte. À propos de n’importe quel combat. Et je sens la douleur de la vie. Je parle d’épiques et assommantes histoires d’amour en chanson. C’est ce vers quoi je me dirige. Je veux détruire des vies avec ma musique et comprendre le glamour du danger. Sans Scarface, y aurait-il la moitié des gangsters maintenant? Odd Future, Lil Wayne, Simon Cowell. Vous ne pouvez pas détacher vos yeux de l’histoire de ces gens, mais ils deviennent tordus avec le pouvoir. Il s’agit d’un tout nouveau genre que personne ne respecte. American Dream et American Psycho commencent à représenter la même chose. Le cinéma, la musique et la vie commencent à fusionner. La mort est l’art. Nous avons joué de la musique pop. Ce rêve sain est mort. »

-
                   DISCOGRAPHIE
► ALBUMS
2009 : Kill Kill (EP)
2010 : Lana Del Ray A.K.A Lizzy Grant
2011 : Born To Die
2012 : Paradise (EP)
2014 : Ultraviolence
► QUELQUES MORCEAUX    AUDIO CLIP
Carmen
Shades Of Cool
Born To Die
Video Games
Ultraviolence
Young and Beautiful
Summertime Sadness
Brooklyn Baby
Ride
Once Upon A Dream
Tropico

                    RÉCOMPENSES
2011 : récompensée aux Q Awards dans la catégorie « Q's Next Big Thing »
2011 : nommée aux Virgin Media Music Awards dans la catégorie « Meilleure nouvelle artiste »
2012 : récompensée aux Brit Awards dans la catégorie « Révélation internationale »
2012 : nommée aux NME Awards dans les catégories : « Meilleur nouveau groupe », « Meilleur morceau » et « Meilleure vidéo » pour Video Games
2012 : nommée aux mtvU Woodie Awards dans la catégorie « Breaking Woodie »
2012 : nommée aux Independent Music Awards dans la catégorie « Meilleure vidéo internationale de l'année » pour Video Games
2012 : récompensée aux Ivor Novello Awards dans la catégorie « Meilleure chanson contemporaine » pour Video Games
2012 : nommée au prix Echo dans les catégories « International Newcomer » et « Hit de l'année »
2012 : récompensée aux MTV Europe Music Awards dans la catégorie « Meilleure artiste alternatif »
2013 : récompensée aux Brit Awards dans la catégorie « Meilleure artiste féminine internationale de l'année »
2013 : récompensée aux Echo dans les catégories « Meilleure artiste Internationale de pop/rock » et « Meilleure révélation internationale »

                    MON AVIS
Lana Del Rey est une chanteuse que j’affectionne beaucoup. Elle possède un univers musical vraiment particulier et unique. Ses chansons sont expressives, mélancoliques à souhait mais pas toujours, et c’est ce qui me plaît chez elle. Elle arrive à nous offrir des chansons enivrantes et calmes, tout en jouant sur des émotions différentes. Je raccroche énormément de souvenirs à ses chansons, elles font toujours naître en moi une petite pointe de nostalgie et c’est ce qui me plaît le plus dans la musique, en l’occurrence dans la sienne. Beaucoup trouveront son genre musical lassant, rébarbatif ; je pense justement le contraire, elle arrive à se renouveler et proposer des morceaux qui se démarquent beaucoup les uns les autres. J’adore sa manière de jouer sur les sonorités, sur le passage des notes les plus aigües aux plus graves, ça donne de la profondeur à son chant. Mes chansons préférées sont innombrables, mais j'écoute Carmen, Brooklyn Baby, Million Dollar Man et Ultraviolence le plus souvent. J’espère qu’elle nous réserve encore de jolies surprises, en attendant je ne m'en lasse pas !
Revenir en haut Aller en bas
Ouroboros
Modératrice
avatar
Messages : 31
Modératrice

J'aime bien la musique et l'univers artistique de Lana Del Rey sans être très fan du personnage, mais j'avoue avoir été séduite dès la première écoute de son album Born to Die. Elle nous entraîne dans un univers glamour et onirique, propre à l'âge d'or hollywoodien puis au cinéma lynchien, auquel je suis sensible et, il faut le dire, qui change fortement de ce que véhiculent les marionnettes vulgaires et substituables de la pop actuelle. L'album est très sympa à écouter ; des titres qui fonctionnent, une voix envoûtante avec laquelle elle sait jouer, une vraie recherche au niveau des instrus, des arrangements soignés, une touche hip-hop intéressante, une véritable atmosphère, pas de chansons sous-écrites, un côté très cinématographique, bref j'adhère complètement. Il n'y a à vrai dire aucun morceau de l'album qui me déplaise, mais mes préférences vont actuellement pour Dark Paradise, Carmen, Off to the Races, Radio et National Anthem.

Cependant, tout le tapage médiatique autour de sa personnalité — le fameux débat sur le fait qu'elle est un pur produit marketing ou non, les critiques sur son live raté au SNL, son physique, le plagiat grec et, comble de la mauvaise foi, sur son ascension rapide — a fini par me lasser et je me suis peu à peu désintéressée de la chanteuse. Du coup, je suis passée à côté de son EP Paradise que je n'ai écouté que bien après sa sortie (mieux vaut tard que jamais !) et qui révèle finalement de très bons titres dans la continuité de Born to Die. J'y apprécie particulièrement Ride, American et Body Electric.

La sortie des singles West Coast et Shades of Cool puis le fait que Dan Auerbach produirait son prochain album ont néanmoins suffi à (re)susciter ma curiosité. J'ai tout de suite bien aimé West Coast, avec sa guitare un peu blues (on sent l'influence du guitariste des Black Keys) qui colle bien à la mélancolie de Lana et ses ruptures sur le refrain, mais c'est surtout Shades of Cool qui m'a conduite à me réintéresser progressivement à elle. Son album Ultraviolence, attendu au tournant après le succès qu'a connu le précédent, ne m'a pas déçue. Bien produit, cohérent et efficace, j'ai rapidement été convaincue. L'album est certes moins accrocheur que Born to Die selon moi, mais j'apprécie le ton plus sombre et personnel de celui-ci. Le seul souci, c'est que je trouve la plupart de ses chansons agréables, mais très vite oubliables. Passée la découverte, seules Brooklyn Baby, Shades of Cool et Ultraviolence auront réellement retenu mon attention. Ça n'en reste pas moins un album sympa, mais qui marque moins les esprits que le précédent !

J'ai hâte de voir, ou plutôt écouter, ce que va donner Honeymoon, j'espère qu'il y aura certains de ses unreleased sur l'album (genre Serial Killer ♥) ; apparemment Lana aurait dit qu'il sera plus proche du style de Born to Die, et c'est pas pour me déplaire. D'autant plus que l'album sera produit par l'ancien producteur d'Amy Winehouse — elle a vraiment le don de s'entourer des bonnes personnes —, alors ça promet !


Dernière édition par Ouroboros le Sam 9 Mai - 10:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Lana Del Rey... Je suis une immense fan de Lana Del Rey, pas seulement pour ces fabuleuses chansons très nostalgiques mais aussi, de sa personnalité. J'ai lu une de ces interviews dans un magazine français où elle parlait de son caractère et de sa vie et je la trouve vraiment courageuse et fabuleuse. Ma chanson préférée reste, et restera "Born To Die" très émouvante pour ma part. Elle est très jeune et est déjà une immense star. C'est un réel exemple pour moi. ()
(Topic bien présenté et complet)
Revenir en haut Aller en bas
Noey
Blabla Toxic
avatar
Blablaland : Noey
Messages : 116
Humeur : Logastellus

Lana Del Rey est une femme fascinante. Ses chansons suaves sont auréolées d'un certain mystère selon moi. Ces dernières regorgent d'une nostalgie, d'une mélancolie qui lui est propre. En tant que personne, physiquement, elle a cet air de bad girl des années '70 d'une certaine façon et c'est fort séduisant. Personnellement, je suis tombée amoureuse de sa musique avec la chanson National Anthem qui est de loin ma préférée. Je ne me considérerai pas comme une grande et véritable fan, mais plutôt comme une fille aimant bien chanter ses chansons. C'est vrai qu'elle est courageuse. Parfois, je dirai qu'elle semble inatteignable. 
Revenir en haut Aller en bas
Hokuto
Blabla Certifié
avatar
Blablaland : Anti
Messages : 75

Une muse à l'état pur aux cheveux d'or, haha.
Il faut dire qu'à ses débuts, je parle de Born To Die, pas de ses anciens albums, Lana Del Rey est tombée dans le travers de l'ascension qui vient aussi vite qu'elle ne part. Néanmoins, elle a réussi à rester au devant du public malgré son style pas trop radio mais plutôt indépendant. Par ailleurs, avec Ultraviolence, elle casse avec brio les codes de la chanson internationale "écoutable à la radio". Pour en revenir à Born To Die, je n'ai vraiment pas très apprécier au début. Il faut dire que nous étions en 2010 et mon ouverture d'esprit était aussi étendue que celle d'un adolescent aspiré par NRJ12. Mais le déclic s'est fait au début 2014, je me suis mis à réécouter Born To Die, Summertime Sadness, National Anthem, puis l'album en lui-même. Et là ce fut comme une évidence je dirais. Elle a su modifier ma façon de penser, de vivre et d'écouter la musique. Pour faire court, l'album BTD n'est pas mauvais, il est même l'allégorie de son personnage. C'est poétique, mélodieux et rebelle comme on les aime.

En 2012, il y a Paradise que je n'ai pas pris l'attention d'écouter plus que ça à sa sortie. Mais ce fut de même en 2014, j'ai appris à réécouter de façon différente ses titres. L'album est le prolongement de Born To Die comme elle l'avait dit, et je trouve ça dommage car même si une note céleste fut rajouté, on retrouver encore et toujours le même modèle. En revanche, certains titres m'ont réellement plus comme Blue Velvet, un petit clin d’œil au film de David Lynch, mais aussi Bel Air et Cola, un côté entraînant dans les bas fonds de la mort haha.

Puis vient juin 2014, le coup de requiem. Ultraviolence est pour moi un chef d’œuvre de l'année 2014. C'est une nostalgie revisitée et retravaillée, d'où Brooklyn Baby qui fut enregistrée avec Lou Reed. Lana Del Rey a su marquer une pause dans son travail. On peut voir nettement une séparation nette avec BTD et Paradise qui paraissaient plus célestes et joviales. Ultraviolence est sombre, élégiaque et encore plus musical poétiquement que les autres. Je retiens tout particulière le titre Shades of Cool et aussi I Fucked my Way up to the Top qui demeurent les plus symboliques pour moi. Je fus aussi tout content de retrouver Black Beauty, un unrealeased de 2008 si je me souviens bien. Mais pour résumer tout ça, c'est un album complet, certes un peu trop noir mais c'est ce qu'il fait son charme si envoutant.

J'attends de même Honeymoon avec impatience. Je suis tout de même déçu que Lana Del Rey ne continue pas dans une branche plus sombre, plus profonde, mais BTD est un album tout aussi charmant et je ne fais qu'espérer un retour convainquant. Lana Del Rey reste pour moi une de mes artistes préférées, sa voix donne une puissance incomparable aux mots. Puis, les producteurs m'ont l'air plus que confiants alors je suis confiant pour juin.
Revenir en haut Aller en bas
Arold
Hors fonction
avatar
Messages : 73

Je suis un fan fini de Lana Del Rey, je suis son univers depuis déjà quelques années. J'aime la plupart des ses chansons et ce qu'elle fait m'impressionne toujours. J'aime beaucoup le topic, je trouve que celui-ci démontre vraiment tous les côtés de cette agréable chanteuse. Lana Del Rey m'influence beaucoup. Ma vie a longtemps dépendu d'elle. Elle m'a rendu bien, réconforté et m'a apporté diverses choses. Je vais la voir en concert au mois de juin et j'ai tellement hâte ! J'attends ce moment depuis tellement longtemps. Lorsque j'ai su que j'allais la voir, je n'y croyais pas tellement que j'avais hâte de la voir ! Les jours passent !

"My life is like a Lana Del Rey song. Dramatic, sad, poetic and dark. Deep and hard to understand. Very disturbing. But overall fucking amazing."
Hedonist Poet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chanteuse] Lana Del Rey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blablaland Powa :: Et patati et patata :: Musique :: Le devant de la scène-